Lettre Nutrition

Pour recevoir des synthèses scientifiques de qualité sur les Produits Laitiers Frais ainsi que des conseils pratiques pour leur traduction en application clinique, abonnez-vous

Actualités

Plus d'actualités

Bilan des actions 2016

Publié le 11/04/2017


A l'occasion de son Assemblée Générale, le 31 mars 2017

 Syndifrais fait le bilan des actions réalisées en 2016


- 2%, c'est la tendance de consommation en volumes de produits ultra-frais laitiers en 2016, et ainsi depuis plusieurs années. C'est donc avec grand intérêt que Syndifrais a suivi l'étude réalisée par Ipsos pour le Cniel fin 2016 et début 2017 sur la perception des produits laitiers frais par les consommateurs. Cette étude qualitative et quantitative a permis de mesurer les évolutions récentes et les attentes des différents types de consommateurs, les jeunes, les familles, les consommateurs convaincus, les « abandonnistes » ...

Les raisons de cette baisse continue sont multiples : les changements d'habitudes de consommation avec la simplification des repas ou la baisse de certains segments spécifiques comme les produits allégés ou santé face à des consommateurs moins convaincus aujourd'hui par ces promesses. Ipsos a aussi identifié une forte attente de naturalité et de productions locales auxquelles les produits laitiers frais répondent un peu moins que d'autres produits laitiers plus traditionnels. Dans cette tendance les produits laitiers frais bio ou aux laits de brebis et chèvre voient leur marché progresser de plus de 20% en 2016 mais restent globalement sur des niches avec moins de 5% de part de marché.

L'étude Ipsos montre également qu'une certaine désaffection de l'ensemble des produits laitiers touche le secteur de l'ultra-frais. Il faut aussi citer dans les raisons identifiées de la baisse de consommation la concurrence d'autres desserts, entretenue par un certain flou du rayon ultra-frais pour le consommateur, où les traditionnels yaourts côtoient les produits aux jus végétaux ou les compotes.

En 2017 Syndifrais se mobilise donc aux côtés du Cniel pour capitaliser sur les points forts de la catégorie et communiquer plus largement auprès des consommateurs en rappelant que les produits laitiers frais sont des produits naturels, locaux et simples, accessibles à tous mais aussi vraiment bons comme le montre l'étude Image CSA pour le Cniel en 2017, pour 83 % des consommateurs interrogés.

Syndifrais a dessiné des axes de communication prioritaires, sur lesquels notre organisation se focalisera en 2017 et 2018 pour promouvoir l'ultra-frais laitier. A titre d'exemple, dans un souci de transparence et de pédagogie, Syndifrais promeut l'ouverture des ateliers de fabrication dans le cadre des portes ouvertes de la Journée Mondiale du Lait en juin 2017.

Après 2 ans de Présidence de Syndifrais, je souhaite rappeler que c'est la diversité de nos adhérents, représentant des grandes marques nationales, des acteurs de la MDD ou des acteurs régionaux qui font notre richesse. Notre intérêt collectif est plus que jamais, au travers notre organisation et de nos partenaires de la Maison du Lait - industriels, coopératives et producteurs de lait - de rappeler aux consommateurs que les produits laitiers frais, issus d'un savoir-faire ancestral, sont indispensables à une alimentation variée et équilibrée.