Recyclage

Conscients de leurs responsabilités, les professionnels du secteur sont particulièrement engagés pour une économie circulaire adaptée au secteur des produits laitiers frais.

On l'ignore souvent, mais la grande majorité des pots de yaourts en plastique (71%) sont constitués de polystyrène. Or, en France, ce matériau est encore peu trié et recyclé. C'est pourquoi la commission Emballage s'est mobilisée pour faire émerger une filière de recyclage du polystyrène en France avec un impératif, permettre l'utilisation de la matière recyclée pour fabriquer de nouveaux pots de yaourts.

Dès juin 2018, Syndifrais s'est engagé au côté de Total, Citeo et Saint Gobain sur le développement d'une filière de recyclage du polystyrène.

Dans le cadre d'un appel à projet Citeo, Syndifrais a lancé Recyqualipso en juillet 2019 avec son partenaire Valorplast et l'expertise d'un consultant. Ce projet sur le recyclage du Polystyrène (PS) vise à optimiser la qualité des paillettes recyclées de polystyrène post-consommation en vue de leur recyclage pour des applications à plus forte valeur ajoutée. Ila permis de réaliser de nombreux essais pour valider les pré requis nécessaires au recyclage du PS en boucle fermée avec un retour au contact alimentaire...

En juillet 2020, Syndifrais a été à l'origine de la création du consortium PS25, piloté par Citeo et réunissant des entreprises utilisatrices d'emballages en PS issus de différents secteurs (viandes, compotes, produits laitiers...). Les travaux opérés dans le cadre de ce consortium ont permis de confirmer un réel intérêt à créer une filière française de recyclage du PS permettant un retour à l'emballage alimentaire et ainsi répondre aux enjeux de circularité. Les conditions techniques sont désormais bien identifiées en matière de gisement, technologies et débouchés.

Les acteurs du recyclage Michelin, Inéos et Total ont d'ores et déjà annoncés leur volonté d'investir dans la création de sites industriels. Certains pourraient être opérationnels dès 2023.

A partir de l'été 2021, le consortium PS25 travaillera sur la définition des conditions technico-économiques nécessaires à la création d'une filière efficiente et pérenne.

En parallèle des projets liés au recyclage du PS, les experts de la commission travaillent également à améliorer l'éco-conception des emballages pour en faciliter le tri et donc le recyclage. De nombreux projets sont en cours comme le pot de yaourt 100% PS, sans banderole et avec un opercule en PS.