Rubriques

Lettre Nutrition

Pour recevoir des synthèses scientifiques de qualité sur les Produits Laitiers Frais ainsi que des conseils pratiques pour leur traduction en application clinique, abonnez-vous

Actualités

Plus d'actualités

Yaourts et laits fermentés

Il faut jeter le liquide à la surface de certains yaourts.

FAUX.

Aussi appelé petit lait ou lactosérum, ce liquide contient des protéines, des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments. Il ne faut pas hésiter à le boire ou à le mélanger au reste du yaourt.

Les yaourts aux fruits sont riches en matières grasses

FAUX.

Les yaourts aux fruits contiennent seulement 1,7g de matière grasse pour 100 grammes en moyenne. Selon l'Inpes, un produit gras en contient plus de 10g pour 100g.

Un yaourt entamé doit être jeté

FAUX.

Il peut être conservé jusqu'au prochain repas si le pot a été correctement couvert avec l'opercule d'origine, du papier d'aluminium ou du film extensible.

Le yaourt à boire est une invention récente.

FAUX.

Les laits fermentés seraient apparus dès le néolithique (6000 av JC.). En plus d'être rafraîchissantes, ces boissons présentent l'intérêt d'être sans danger dans des régions où l'eau n'est parfois pas potable.

C'est le ferment lactique utilisé qui détermine le type de yaourt : ferme, onctueux ou liquide.

FAUX.

Tous les yaourts sont faits avec les mêmes ferments. Ferme, le yaourt a fermenté dans son pot. Onctueux ou liquide, il a fermenté en cuve puis a été brassé (et battu pour le liquide) avant la mise en pot ou en bouteille.

Les personnes intolérantes au lactose peuvent consommer des yaourts.

VRAI.

Pour couvrir leurs besoins en calcium et améliorer leur tolérance au lactose, la consommation de yaourts leur est fortement recommandée.

Les yaourts doivent être conservés au réfrigérateur.

VRAI.

Il ne faut pas rompre la chaîne du froid et conserver les yaourts entre 0 et 6°C.

Il existe une différence entre les yaourts et les laits fermentés.

VRAI.

Si les yaourts sont des laits fermentés, les laits fermentés ne sont pas tous des yaourts. La dénomination yaourt est réservée aux laits fermentés par deux bactéries spécifiques, le « Lactobacillus bulgaricus » et le « Streptococcus thermophilus ».